L'histoire du team

L'histoire du team

Le Team LCR: de 1996 à aujourd'hui


Une nouvelle aventure

17 ans de compétition, 274 courses disputées dans trois catégories différentes, 72 podiums, 21 victoires et un titre de Vice-Champion du Monde décroché dans la classe des 250cc: voilà les chiffres qui résument le parcours de l'équipe LCR fondée en 1996 lorsque Lucio Cecchinello décida de se lancer dans une nouvelle aventure en mettant en place sa propre structure dans laquelle il joue à la fois le rôle de pilote et de team manager avec la ferme intention de se construire un brillant avenir dans le milieu.

Après deux années d'apprentissage (en 1996 et 1997), Lucio récolte enfin ses premiers succès et ce grâce notamment à son ami et coéquipier Noboru Ueda qu’il surnomme affectueusement son “frère japonais”. La collaboration entre les deux hommes va se poursuivre encore pendant trois ans avant que l'Italien ne se classe finalement 4ème du Championnat du Monde 125cc en 2001 au guidon d'une Aprilia.

Au cours de la saison 2002, l'équipe LCR double ses effectifs et engage ainsi quatre pilotes dans deux catégories différentes. En 125cc, Lucio Cecchinello remporte 3 victoires, obtient deux deuxièmes places (pour finalement prendre la 4ème position au championnat) et Alex de Angelis originaire de Saint-Marin monte sur son premier podium en Championnat du Monde. Dans la catégorie des quarts de litre, un certain Casey Stoner fait ses grands débuts sur la scène des Grands Prix aux côtés de l’Espagnol David Checa.

En 2003, année qui marque la fin de carrière de pilote pour Lucio, le team LCR est récompensé de ses efforts grâce à sa nouvelle recrue, Randy de Puniet, qui remporte 3 courses, monte 9 fois sur le podium et obtient plusieurs pole positions dans la catégorie 250cc pour prendre la 4ème place finale du championnat. Pendant ce temps, l’Australien Stoner conclut sa première saison en 125cc à la 9ème position au classement du championnat. À la fin de l’année, le bilan des trois pilotes LCR est impressionnant: 16 podiums, 6 victoires et 6 pole positions.


Les années suivantes

La saison suivante, le Français De Puniet poursuit sa progression dans la hiérarchie de la catégorie 250cc en obtenant la médaille de bronze au classement du championnat derrière Porto et Pedrosa. En 125cc, Roberto Locatelli, déjà titré Champion du Monde en 2000 dans cette catégorie, termine également à la 3ème place finale du championnat derrière Barbera et Dovizioso.

L’année 2004 permet également au team LCR de laisser éclore le talent d’un jeune pilote “made in Romagna”, Mattia Pasini, qui remporte en fin de saison le trophée de “Rookie of the Year” (le meilleur débutant de l’année) dans la catégorie 125cc.

L'équipe transalpine décroche en 2005 le titre de Vice-Champion du Monde dans la classe des 250cc (son meilleur résultat jusqu'à présent) avec le phénomène australien Casey Stoner qui évoluait sur une Aprilia avec Roberto Locatelli comme coéquipier. Couvé sous l’aile de Lucio depuis de nombreuses saisons, le jeune prodige effectue logiquement ses grands débuts en MotoGP en 2006 toujours au sein du team LCR. Sa détermination exemplaire au guidon de la Honda RC211V lui permet de signer la première pole position et le premier podium de l'équipe de Lucio Cecchinello en catégorie reine.

Mais la saison suivante, en 2007, l'Australien est remplacé par un pilote d'expérience capable d'exploiter au mieux le potentiel de la toute nouvelle RC212V: Carlos Checa. Le Catalan prend la 14ème place finale du championnat MotoGP. La même année, le team LCR se réengage en championnat du monde 250cc avec Eugene Laverty, soutenu par la filiale anglaise de la marque Honda désireuse de mettre en place un “Rookie Project”.

2008 sera la troisième saison de l'équipe italienne en MotoGP, et Randy de Puniet pilotera la RC212V pour se classer finalement à la 15ème place du championnat. La collaboration entre le team LCR et le Français va également se poursuivre pendant deux années supplémentaires en 2009 et 2010 grâce au soutien de Honda. Le pilote originaire de l'Île-de-France terminera ainsi respectivement 11ème et 9ème du classement MotoGP.

Changement de “nationalité” en 2011 pour l'équipe LCR, puisque l'Espagnol Toni Elias tout juste titré Champion du Monde de la toute nouvelle catégorie Moto2 en 2010 viendra porter les couleurs de la structure transalpine pour prendre la 15ème place du championnat sur la RC212V.

Un autre Champion du Monde Moto2 arrive en 2012 au sein du team LCR: l’Allemand Stefan Bradl effectue ainsi le grand saut dans le bain de la catégorie reine au guidon de la toute nouvelle Honda RC213V de 1000cc.


Les pilotes… Des hommes à part

Enzo Ferrari avait raison quand il disait: “Les pilotes… Des hommes à part !!!”

Nobby Ueda: “Crucial. Il m'a énormément appris en plus d'être un excellent coéquipier. Il était et reste aujourd'hui encore d'une grande aide pour l'équipe: c'est mon frère japonais ! Un pilote très rapide et extrêmement consciencieux également. Après une sortie de piste de plus de 200 mètres à Misano, il a donné un coup de tête au mur de protection et l'on peut encore voir les traces de cet impact sur son crâne!”

Alex de Angelis: “Lorsque j'ai fait sa connaissance, il courait toujours en championnat d'Europe et j'ai sincèrement été frappé par son énergie et son implication malgré son très jeune âge. Ça a été un réel plaisir de travailler à ses côtés et de célébrer ensemble son premier podium sur la scène mondiale. Il avait justement attaché autour de son cou ce jour-là un grand drapeau de Saint-Marin qui flottait au vent, et il ressemblait à s'y méprendre à Superman!

Casey Stoner: “La première fois que je l'ai rencontré, il dégageait une confiance vraiment impressionnante pour un jeune adolescent de seulement 15 ans. Tout aussi impressionnant que son chrono de 1’45.8 signé le 23 janvier 2002 à Jerez, à deux doigts des pilotes officiels, alors qu'il découvrait notre Aprilia Kit 250cc à tout juste 16 ans. Et je vais même vous révéler un secret: il m'a aidé à prendre la décision de mettre un terme à ma carrière sportive à la mi-saison en 2003 lorsqu'il me devançait régulièrement. J'ai alors compris à ce moment-là qu'il était temps de laisser la place aux jeunes talents ! Le souvenir le plus marquant que je garde de lui, c'est celui de sa mésaventure survenue en 2006 lorsqu'il a manqué son vol à Vienne à destination de Dubaï: pour ne pas prendre le risque de manquer à nouveau son avion, il a dormi à même le sol à l'aéroport à deux pas des guichets d'enregistrement. Une fois arrivé à Doha, je suis allé le chercher et il nous restait alors moins d'une demi-heure avant le début de la première séance d'essais libres le vendredi matin. Il a enfilé son cuir, bu un espresso, pris la piste et signé le meilleur temps!

Roberto Locatelli: “Un mental de vainqueur, un grand professionnel et un excellent metteur au point. C'est une personne vraiment agréable à côtoyer en plus de nous avoir fait part de ses grands talents de comique lors des dîners de l'équipe. Je me suis repassé en boucle le DVD des coulisses de la saison 2004 et j'étais mort de rire à chaque fois avec ses prestations.

Mattia Pasini: “Une très forte personnalité en tout cas ! Ça a été un réel plaisir de lui permettre d'accéder au championnat du monde et j'aurais bien aimé travailler plus longuement avec lui. Mais les partenaires de l'équipe à l'époque ont préféré consacrer leurs investissements sur notre projet 250cc avec Loca et Casey. Lorsqu'il a signé sa première pole position en 2004 au GP d'Italie, il exultait tellement qu'il donnait l'impression d'avoir remporté le titre mondial: un moment inoubliable! Je me souviens de lui aussi lorsqu'il était enfant (environ 5 ans) et qu'il posait déjà le genou par terre au guidon de son petit vélo...

Carlos Checa: “Ce n’est pas un hasard s'il a choisi le taureau comme logo ! C'est une vraie bête de course. Lorsqu'il est dans un bon jour, il peut faire face aux meilleurs pilotes du monde, et même les battre. Il arrive à retranscrire de façon vraiment très précise ce qu'il ressent en piste, ce qui fait de lui un excellent pilote de développement en plus d'être une personne exceptionnelle sur le plan humain. Je regrette de ne pas avoir accompli de meilleures performances avec Carlos, mais tout le monde sait que l'année 2007 a été difficile pour les équipes satellites qui souffraient d'un déficit technique par rapport aux motos d'usine. Nous avons tous les deux entamé notre carrière sportive à la même période (fin des années 80 - début des années 90), et le voir se battre encore aujourd'hui aux avant-postes en Superbike ne fait que renforcer mon admiration pour lui.

Eugene Laverty: “Eugene a été intégré à un “Rookie project” mis en place par Honda Royaume-Uni, et nous l'avons accueilli avec plaisir au sein de notre équipe. Pour ses premiers pas en championnat du monde, on peut considérer qu'il a fait du bon boulot en entrant dans les points à plusieurs reprises, sachant qu'il y avait tout de même 18 motos officielles alignées sur la grille. Et je peux dire que je suis fier aujourd'hui de le voir remporter des épreuves en Supersport, d'avoir ainsi participé à sa progression. Eugene est un bon pilote, mais lorsqu'il est au volant d'une voiture, il conduit encore plus mal que ma tante!

Palmarès du Team LCR:

1996 Lucio Cecchinello 15ème en Championnat du Monde 125cc
1997Lucio Cecchinello 14ème en Championnat du Monde 125cc
1998Lucio Cecchinello 5ème en Championnat du Monde 125cc
 Nobby Ueda 13ème en Championnat du Monde 125cc
1999Lucio Cecchinello 9ème en Championnat du Monde 125cc
 Nobby Ueda 5ème en Championnat du Monde 125cc
2000Lucio Cecchinello 11ème en Championnat du Monde 125cc
 Nobby Ueda 5ème en Championnat du Monde 125cc
2001Lucio Cecchinello 4ème en Championnat du Monde 125cc
 Raul Jara 9ème en Championnat du Monde 125cc
2002Lucio Cecchinello 4ème en Championnat du Monde 125cc
 Alex De Angelis 9ème en Championnat du Monde 125cc
 Casey Stoner 12ème en Championnat du Monde 250cc
 David Checa 13ème en Championnat du Monde 250cc
2003Lucio Cecchinello 9ème en Championnat du Monde 125cc
 Casey Stoner  8ème en Championnat du Monde 125cc
 Randy De Puniet 4ème en Championnat du Monde 250cc
2004Roberto Locatelli 3ème en Championnat du Monde 125cc
 Mattia Pasini 15ème en Championnat du Monde 125cc
 Randy De Puniet 3ème en Championnat du Monde 250cc
2005Roberto Locatelli 13ème en Championnat du Monde 250cc
 Casey Stoner 2ème en Championnat du Monde 250cc
2006Casey Stoner 8ème en Championnat du Monde MotoGP
2007Carlos Checa 14ème en Championnat du Monde MotoGP
 Eugene Laverty, 25ème en Championnat du Monde 250cc
2008Randy de Puniet, 15ème en Championnat du Monde MotoGP
2009
 Randy de Puniet, 11ème en Championnat du Monde MotoGP
2010Randy de Puniet, 9ème en Championnat du Monde MotoGP
2011Toni Elias, 15ème en Championnat du Monde MotoGP
2012Stefan Bradl, 8ème en Championnat du Monde MotoGP
2013Stefan Bradl, 7ème en Championnat du Monde MotoGP
2014Stefan Bradl, 9ème en Championat du Monde MotoGP
2015Jack Miller, 19ème en Championat du Monde MotoGP
2015Cal Crutchlow, 9ème en Championat du Monde MotoGP
2016Cal Crutchlow, 7ème en Championat du Monde MotoGP